DÉCOUVREZ NOTRE COMMANDERIE

LANDES

Chronique

Journée des Voeux-Elections au scrutin de la Fève des Reines et Rois




Messages de la nouvelle année de la Commanderie des Landes

Chers Dignitaires,

Chers Amis,

Mesdames,

et Messieurs,

- Permettez-moi tout d’abord de vous saluer et de m’excuser auprès des Personnes que je n’aurais pas eu l’occasion de rencontrer au seuil de ce prestigieux Etablissement : le Moulin de Poustagnacq.Mais aussi  et surtout, soyez  remerciés de votre présence.Elle honore le dévouement exemplaire des Dignitaires, Bénévoles, Prévôts de Vôtre Chapitre, qui,  sans relâche, puisent   dans le meilleur du meilleur pour Vous proposer ces belles  rencontres,  d’ ailleurs certifiées par les redoutables organismes de qualité.Merci à Eux, ils méritent vos  applaudissements.
Laissez-moi aussi vous souhaiter la bienvenue à notre traditionnelle journée des vœux qui marque le début d’une  nouvelle révolution :
Une Révolution que je vous souhaite des plus agréables sur les chemins de l’ écliptique de la planète bleue qui a entamé sa x milliardième révolution autour de notre astre d’Or.
Nous-nous sommes donc, comme chaque nouvelle année, réunis pour échanger nos vœux, partager de Précieux  Moments d’Amitié, mais aussi pour désigner notre équipage qui aura la lourde tache de mener à bien notre Commanderie sur ce long trajet d’une durée de  366 rotations terrestres.
 C’est pourquoi, il sera procédé à l’intronisation de nos Reines, de nos Rois, élus au suffrage de la fève,   lors de la dégustation de la galette, comme pratiqué par Rome lors des Saturnales.

Tout sera donc en place ce soir, de façon à atteindre les premiers repères d’ores et déjà en vue  pour  2017, à savoir :

-La tenue de l’Assemblée Générale de la Commanderie le  19 février,--Celle de l’Ordre International des Anysetiers qui aura lieu le 13 mai 2017, à Paris qui sera une Assemblée élective ou sera recomposé le Bureau.

                       - Le Salon Peinture-Sculpture et Photo  qui se déroulera du 29/avril au 9 mai 2017.

   -Le Chapitre Magistral qui aura lieu le premier weekend d’octobre le 7 octobre 2017 .

 -Diverse manifestations, sorties seront proposées et arrêtées lors de notre prochaine Assemblée Générale.

Il est aussi important de vous signaler que les critères habituels d’un voyage harmonieux, jalonné d’amitié, de  fraternité et de  solidarité seront reconduits pour vous proposer des manifestations qui vous réjouiront et des Œuvres en faveur de personnes dans le besoin, en détresse : en particulier les enfants, Ceux de la Maison de l’ Enfance Sainte Marie qui accomplie une mission exemplaire en faveur d’ enfants fortement handicapés par le cours de la vie.
Je tiens encore à remercier Les Membres du Chapitre, Les Dignitaires, les Bénévoles, Les Membres de notre Chancellerie, Des Membres du Bureau de l’Ordre International des Anysetiers (dont on salue la présence du Secrétaire Général), qui  nous  apportent leurs contributions pour réussir au mieux les  manifestations Anysetieres.Je note qu’elles rencontrent des participations de plus en plus  importantes, ce qui constitue  de forts signes d’encouragement à maintenir  l’excellence de la Commanderie, guidée par les préceptes de l’O.I.A.Vive la Commanderie à l’écusson :
« En parti, mi coupé à senestre.Au premier d’azur au berger landais sur ses échasses,Au second  d’or  à la branche de pin fruitée de deux pièces,Au troisième de sinople portant l’écureuil,Le tout sommé d'un comble de sable chargé de l'inscription « LANDES" d’argent ».

Bonne Année à toutes et tous

 

Galette

La tradition veut que l'Épiphanie soit l'occasion de « tirer les rois » : une figurine est cachée dans une pâtisserie et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée.Cette pratique trouverait son origine dans les Saturnales de la Rome antique. Pendant ces fêtes païennes célébrées début janvier, les rôles étaient inversés entre les maîtres et les esclaves qui devenaient les « rois d'un jour».Ce n'est que vers 1875 que les figurines en porcelaine remplacent les fèves. Les Romains pratiquaient déjà l'usage d'une fève dissimulée dans un gâteau pour désigner le roi. Existait également chez les Romains, la tradition selon laquelle le plus jeune enfant de la famille se glissait sous la table et désignait la part revenant à chaque convive.



accès privé | administration | Contact | mentions légales | réalisation Value Com